A propos, Mexique

On fait durer le plaisir…

Hola amigos,

Nous voici arrivés depuis quelques jours à Izamal. Une ville jaune, lumineuse, vivante qui vibre au son de la musique mexicaine. Le Mexique ne se visite pas sans écouter sa musique. Ici, les Mexicains écoutent la musique fort,  le rythme accompagne tous les moments de la journée, on vit au son de la guitare et des percussions. Sans musique pas de vie !

Au son du Mercado municipal d’Izamal

Nous avons quitté Telchac Puerto de bonne heure le 16 septembre. Nous avons acheté quelques provisions (fruits et eau) et sommes partis pour 30 kms vers Motul. Les routes sont de longues lignes droites bordées de part et d’autres d’arbustes et arbres bas. Imaginez rouler le long d’un couloir sans fin. À l’horizon, la route se dissout avec les mirages dûs au soleil. Il fait chaud et nous avançons à notre rythme. On se pose régulièrement en bord de route pour boire. On a même aperçu quelques mygales noires posées entre l’herbe et la route. Impressionnant ! On ne croise que peu de villages. Régulièrement des motos et scooters nous dépassent, quelques camions et voitures empruntent aussi cette route. Nous voyageons toujours en file indienne car certains véhicules ne respectent pas les distances de sécurité pour dépasser. Nous sommes parfois frôlés et c’est à ce moment là que nous nous sentons les plus vulnérables…

Nous nous arrêtons dans une station service pour acheter de l’essence pour notre réchaud. On préfère avoir tout le nécessaire pour préparer un repas au cas où. On s’achète une petite glace et nous voilà répartis. Marius a mal au ventre et ne se sent pas très en forme. Il nous reste une dizaine de kilomètres à parcourir. Arrivés dans la ville de Motul, nous déjeunons dans une cantine de rue. Il y a un petit parc et un petit chaton qui se prend d’affection pour les enfants. Nous y passons une bonne heure à l’ombre des arbres. Nous mangeons du boudin noir et des côtes de porc grillé. Délicieux…

Nous rejoignons ensuite notre airbnb. Un petit appartement avec 2 lits et 2 hamacs. Léopold et Elouan sont ravis de passer leur première nuit dans un hamac. La décoration est très sympa, la nuit nous coûte 28 euros pour nous 6! Nous allons ensuite en ville pour faire quelques courses. Marius ne se sent pas très bien. Il se repose. Nous allons à la pharmacie pour lui prendre des médicaments contre la diarrhée et décidons de rester une nuit supplémentaire pour lui permettre de se remettre avant de repartir pour Izamal.

Le lendemain, nous profitons de ce jour de repos pour aller dans notre premier cenote. Un cenote est une piscine naturelle souterraine. L’eau est à 25 degrés. Les cenotes sont très nombreuses au Yucatan, l’eau circule entre elles sous la terre. Ici, il n’y a pas de rivière à ciel ouvert. Au cenote de Motul, nous rencontrons une équipe incroyable, très sympa et très impressionnée par notre périple. Ils nous prennent en photo, nous offrent des petits gâteaux pour Aristide… Nous nous sentons accueillis comme des princes. On passe plus d’une heure dans l’eau. Il n’y a qu’une seule famille à se baigner en même temps que nous. Nous nous installons sur des bancs immergés. Notre corps reprend une température plus basse. On se délasse, on se laisse porter par le bruit du clapotis de l’eau. Moment divin !

Après cette expérience délicieuse, nous deambulons dans la ville. Ici, peu ou pas de touristes, on est les seuls « gringos »…

Le lendemain, départ à 9h pour Izamal. 40 km prévus sur le GPS. On a fait les courses la veille, on est parés. Au moment de partir Aristide commence à se plaindre de son ventre, on croise les doigts pour que ce ne soit pas la tourista. On démarre. Au bout de 6 kilomètres, Gwen se rend compte que le gps nous a emmené du mauvais côté. On fait demi tour, et la journée ne sera qu’une suite de va et vient entre des routes, des chemins de campagne, des pistes caillouteuses. Je ne vous raconte pas toutes les péripéties, mais heureusement on a croisé des gens fabuleux. Et ces rencontres là valent les 60 kilomètres que nous avons finalement parcourus malgré la tourista carabinée d’Aristide (je ne mettrai pas de photo, promis !).

Arrivés à Izamal, nous avons trouvé une chambre avec piscine, en plein centre. Éreintés mais heureux d’être arrivés au bout de cette longue journée ! Nous décidons de rester 3 jours pour s’assurer que Marius et Aristide soient remis de leurs petits soucis gastriques.

Izamal est une ville touristique du Yukatan. Les espagnols y ont construit un magnifique couvent Saint Antoine de Padoue au 16ème siècle. Sa couleur jaune orangé attire le regard. Au centre du couvent, le traditionnel cloître avec ses douze colonnes et son herbe verte et fournie. Ici, c’est le paradis des hirondelles, on en voit par dizaines, composant un ballet volant hypnotisant. Elles frôlent l’herbe pour se nourrir des insectes volants omniprésents à toute heure du jour. On entend le bruit sourd de leur vol rapide et précis, nullement dérangées par le va et vient des touristes. La chaleur est pourtant lourde et étouffante. On déambule donc doucement par une fin d’après midi paisible. Prenant le temps de nous imprégner de cette douce atmosphère propice à la méditation.

Pour visiter la ville de façon un peu plus ludique pour les enfants, nous décidons de prendre une petite calèche conduite par un guide charmant: Francesco. Il nous raconte l’histoire d’Izamal du temps des Mayas puis du temps des Espagnols. C’est l’une des plus anciennes villes du Yucatan. Elle a encore des vestiges de ses 5 pyramides. Cette civilisation a décliné et la ville à été abandonnée au cours du 12eme siècle. Francesco nous explique que la plus grande des pyramides se trouve sous le couvent actuel, et que les espagnols ont utilisé les pierres des autres pyramides pour construire leurs édifices religieux. Ici, la visite de la plus haute pyramide Kinich Kakmo est gratuite. On peut même monter tout en haut. Il faut être très prudent car les escaliers sont en mauvais état. Les marches sont hautes, très raides et irrégulières. Arrivés en haut, le point de vue est impressionnant.

Les pyramides sont entourées d’une végétation luxuriante. Le guide nous explique que c’est une volonté du peuple Maya d’amener des arbres et de la vie au centre des pyramides. L’atmosphère tropicale qui s’en échappe est apaisante. On s’assoit de longues minutes à l’ombre de ces arbres à écouter le chant des oiseaux, à regarder des lézards se dorer au soleil, à profiter de ce lieu fort d’une histoire lointaine.

Le 21 septembre, nous sommes tous levés à 6h30, nous préparons nos affaires. Nous partons pour Chichen Itza. Mais, le ventre d’Aristide se remet à le faire souffrir et nous voilà de nouveau face à une attaque de tourista. Impossible de faire la route avec un enfant malade. Nous décidons d’aller voir un médecin. Les pansements intestinaux ne suffisent manifestement pas. Nous reportons notre départ. Après la visite chez le médecin, il s’avère qu’ils souffrent (Marius et Aristide) d’une infection intestinale. Antibiotiques pour 7 jours et repos pour 4 jours de plus !

Nous sommes donc en repos forcé. Nous ne pensions pas rester si longtemps dans cette jolie ville coloniale ! Nous en profitons pour prendre le temps de vivre à la mexicaine. Notre prochaine étape est à plus de 70 kilomètres. Nous allons sûrement faire notre premier bivouac au Mexique. Encore une nouvelle aventure qui se profile !

S’abonner
Notification pour
31 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ghislaine
3 mois il y a

C’est génial !!!!

Ecole de St Germain de la Rivière
3 mois il y a

Photo du bassin de lumières

Bassins de lumières.jpg
Ecole de St Germain de la Rivière
3 mois il y a

Waouhhh !!!!! Nous venons de prendre connaissance de vos aventures et mésaventures… De belles photos !!! Mais nous sommes tristes pour Marius et Aristide, les pauvres !
Ici, également, pas mal d’enfants malades !!!
Nous vous raconterons et montrerons des photos de notre sortie à Bordeaux mardi 21 septembre sur le lien ci-dessous…
Bise à tous de nous tous (29 élèves, Béatrice, Panavie et M MARA).
PS Nous vous écrirons plus longuement sur le Padlet que nous avons créé… Nous y mettrons nos devoirs également pour Marius. Mais si Léopold veut les faire également, pas de problème !!!;-)
Un prompt rétablissement à Aristide et Marius

Dussutour Eloïse
3 mois il y a

Bon rétablissement aux enfants, merci pour vos récits toujours fabuleux à lire, et j’ai adoré l’audio avec la petite musique 🙂 entre vos photos et ce que j’entends du Mexique par les gens qui y sont allés, j’ai vraiment très envie de découvrir un jour ce pays! Bonne continuation. Les randonneurs de Suède 🙂

Benjamin
3 mois il y a

Hello ts les 6,
Là, j’avoue je suis impressionné par votre périple.
Ce dépaysement est contagieux.
Vous devenez des fantastiques globe-trotter.
Faudra quand même nous mettre une ou deux photos un peu trash pour avoir une vision d’ensemble 🤣🤣
En tout cas profitez bien
Benjamin

Emmanuelle PONTIEUX
3 mois il y a

Magnifique, merveilleux ! Merci pour tes récits très poétiques. On voyage avec vous ❤. Courage aux garçons. J’espère qu’ils se remettrons vite et qu’ils seront tranquilles avec ça… Mille bisous. et Carpe diem!

Ludivine
3 mois il y a

Quel plaisir de vous lire !
Je suis émue car nous sommes allés au Mexique avec Chris pour notre voyage de noces voilà 6 ans, et avons visité les mêmes endroits 🥰 profitez bien ❤️

Fran Cois
3 mois il y a

J’appèlerai ce chapitre Caliente y trurista….
Courage aux p’tits mecs….et aux autres bien sûr !
J’ai l’impression que Gwen c’est un peu comme une glace … il fond au soleil 😀

Rivera
3 mois il y a

bonjour Séverine,
Je suis vraiment très impressionnée par votre périple et c’est un vrai plaisir de suivre avec vos mots et vos photos ce magnifique voyage!
Hâte de continuer L’Aventure par cette belle Procuration que vous nous offrez!
Anaïs

Trocoli Roseline
3 mois il y a

Coucou c’est Roseline, je me régale de vos sublimes photos et de vos commentaires 👌bonne route et je souhaite que les petits ventres soient bien rétablis pour la suite.
Muchos besos vecinos🤗

MONIOT Patricia
3 mois il y a

Notre ami libournais dont je vous ai parlé, Claude Abad, habite à SAN JOSE (Costa Rica).
 Il a ouvert une Boulangerie-Croissanterie il y a 8 ans au Costa Rica…changement de vie !
Le « RENDEZ-VOUS » situé à ZAPOTE.
Sa page perso FB : https://www.facebook.com/claude.abad.12
Sa page pro : https://www.facebook.com/LeRendezVouszapote
N’hésitez pas à vous présenter comme des amis de la famille MONIOT (Valérie-Anne et Patricia) – Nous allons lui envoyer un message pour le prévenir de votre passage éventuel.
Bonne continuation dans votre voyage et merci pour le partage de cette belle aventure !

Marie-Helene LOPEZ
3 mois il y a

Merci de nous faire partager vos fabuleuses péripéties. Le bain sous la roche devait être euphorique et bénéfique pour les courbatures.
J’espère que les antibiotiques feront effet rapidement.
Prenez soin de vous.
Nous sommes en Espagne.
Besos a todos.🥰🥰🥰

Votre caviste😁🍹🍷🥰
3 mois il y a

Encore de belles aventures, découvertes et dépaysements pour nous qui te lisons toujours avec autant de plaisir. Merci pour ce beau partage, ces lieux qui semblent si apaisants et chargés d’histoire 🙏🥰ça donne envie!!!! On passe de mon livre préféré au doc voyage sur Arte 😂(musique en prime🥰) J’espère que les garçons vont vite se remettre 👍💪🤞🏻
😘😘😘😘😘😘bisous à vous 6, prenez soin de vous 🥰

Joëlle Pontieux
3 mois il y a

Quelle belle aventure et que de découvertes intéressantes, vous en prenez pleins les yeux chaque jour. Nous lisons le récit de vos journées avec grand plaisir 🙂 prenez grand soin de vous ❤ on vous embrasse très très fort 😘😗😚😙

Joseph
3 mois il y a

Superbe récit, merci pour tous vos partages. Bon rétablissement aux garçons pleins de bisous 😍
Sandrine MAM😄