A propos, Pérou

Paracas, station balnéaire au bord du désert…

Du 02 au 06 mars 2022

Paracas est un peu l’équivalent de Biarritz. C’est une petite station balnéaire avec un joli port aux bateaux colorés, une plage recouverte de parasols et de bains de soleil, et un bord de mer avec des petits restaurants proposant des produits de la mer.

Nous logeons dans une auberge de jeunesse avec une petite cuisine mais des espaces communs assez sympa pour accueillir ses nombreux guests. En grande partie des jeunes de vingt ans partis découvrir le monde. Ils viennent d’Allemagne, de France, où d’autres pays d’Europe. Quelques familles Colombiennes aussi se retrouvent dans ce lieu chaleureux où résident trois chats… Ces félins créent par leur simple présence une atmosphère chaleureuse et apaisante.

Nous partons dès le lendemain de notre arrivée à la découverte du parc naturel. Il s’agit du désert qui surplombe la ville. Il y a un tour d’une cinquantaine de kilomètres à parcourir. Nous hésitons un moment à le faire à vélo, mais la chaleur et le vent du désert nous arrêtent dans notre élan. Nous ne voulons pas imposer aux enfants une journée entière à pédaler sous une chaleur étouffante. Même si on l’a fait de nombreuses fois au Mexique. Nous choisissons donc la sécurité et prenons un taxi avec guide. Nous découvrons alors ce désert de sel, l’un des plus aride au monde. Rien ne pousse, quelques rares animaux sont capables d’y survivre, notamment les lézards du désert. Nous nous arrêtons au milieu de nulle part pour découvrir des fossiles de coquillages marins. L’océan recouvrait ce désert il y 36 millions d’années. La route s’est creusée naturellement grâce au sel et au poids des véhicules, nul besoin d’asphalte contrairement à ce qu’on avait imaginé. La chaleur est épuisante, et nous retrouvons la fraîcheur du taxi avec plaisir.

On découvre ensuite une plage de sable rouge et un petit port où nous prenons un délicieux ceviche de poisson, grande spécialité locale. C’est un plat cru, le poisson est baigné dans du citron et accompagné d’oignons rouges eux aussi crus.

On termine la découverte de ce parc par la plage la Mina. Là, on peut se baigner, malgré la fraîcheur étonnante de l’eau. En effet le courant Humboldt passe non loin de là. C’est un courant froid qui remonte du Chili, ce qui explique également la présence des pingouins sur les îles au large de Paracas. Les enfants ne passeront pas des heures dans l’eau, mais, cela leur permet de bien se rafraîchir après la chaleur sèche et étouffante du désert.

Nous décidons également de visiter une oasis naturelle à une quarantaine de kilomètres de là. On part tôt le matin pour bénéficier d’une fraîcheur relative. Arrivés sur place, nous traversons une longue étendue de sable blanc qui nous mène à l’oasis, le soleil chauffe déjà, il n’est pourtant que 9h15 du matin. Nous sommes entourés de hautes dunes, on aperçoit quelques arbres verts qui annoncent la lagune. Nous sommes quasiment les seuls à notre arrivée. Un ponton mène au lac. Ni une, ni deux tout le monde se met en maillot de bain pour sauter dans l’eau, l’appel de la fraîcheur ne peut être remis à plus tard. L’eau est divinement bonne, Marius et Elouan profitent du ponton pour faire quelques saltos et autre acrobaties pendant que je me pose à l’ombre sous un arbre. Peu à peu des familles arrivent, elles sont bien équipées, pique-niques, chaises de camping, de la nourriture à foison et de grands auvents pour se protéger du soleil. L’ambiance est plus que conviviale, voilà comment les locaux passent leur dimanche en famille. Au bout de deux heures à profiter de ce lac au milieu du désert nous regagnons notre taxi, le sable nous brûle les pieds malgré nos tongs et sandales, la chaleur est écrasante.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pontieux
2 mois il y a

Bravo pour le salto Léopold ou Marius, je ne suis pas sûre. Vous ne souffrez pas trop de la chaleur j’espère ! C’est une bonne idée ce drone en tout cas Gwen. Une excellente façon de découvrir les paysages vus d’en haut ! Chaque jour amène de nouvelles découvertes, c’est ahurissant ces paysages, que de souvenirs dans la tête des enfants ! Eh bien, impatients de lire et regarder vos prochains postes. Gros gros 💋 à Bierne il fait soleil également, l’occasion de jardiner un peu 🍀🌷⚘️