A propos, Colombie

Santander, la Cordillière des Andes

Du 3 décembre au 9 décembre

J-134 à J-140

Nous sommes heureux d’arriver à Bucaramanga. Cette région de Colombie est  en plein cœur de la cordillière des andes. Bucaramanga en est la plus grande ville. Le climat est bien plus sec et plus chaud que celui de Salento et Jardin. Il faut dire que nous arrivons à la fin de la saison des pluies. Il ne fait pas loin de 30 degrés. Pas mal pour un début décembre.

Comme nous sommes arrivés au petit matin, nous prenons notre temps. Petit déjeuner tardif avec un pain trouvé à la gare centrale, de la confiture de fraises et un chocolat chaud préparé avec du vrai chocolat. Nous lézardons tranquillement au soleil en sirotant un café offert par l’hôtel.

Dans cet appart’hotel, nous bénéficions d’une baignoire à bulles avec de l’eau chaude. Un vrai luxe ici en Colombie ou il n’y a que des douches pour se laver, et régulièrement,  sans eau chaude. Tout le monde y passe, et surtout Aristide qui barbote pendant plus d’une heure. Il n’a eu une baignoire qu’une fois au Mexique depuis le début de notre voyage !

Nous prenons ensuite un taxi pour le centre ville. Le chauffeur nous conseille un parc où il y a beaucoup de jeux pour enfants. Nous en avions repéré un autre, mais apparemment pas toujours bien fréquenté, nous avons de la chance d’être tombé sur ce taxi, très soucieux de nous rendre service. Nous arrivons effectivement dans un parc très ombragé, rempli de divers jeux pour enfants, toboggans, balançoires… Les arbres sont immenses, les troncs gigantesques. Un petit garçon de 12 ans nous prend rapidement en affection. Il parle un peu anglais et essaie d’apprendre d’où nous venons en interrogeant Elouan et Léopold. Nous passons un bon moment en sa compagnie. Il nous montre des rochers avec plein d’ammonites fossilisées , il nous parle des arbres de ce parc qui ont pour certains plus de 500 ans, il nous dit qu’il rêve de découvrir la France et l’Europe ensuite. Je lui demande alors où il a déjà voyagé, il le répond qu’il n’a jamais quitté cette ville, que sa famille est très pauvre. Il semblait si médusé que nous puissions venir en famille de si loin pour découvrir son coin de paradis à lui. Il nous a posé beaucoup de questions sur la France, sur la vie là-bas. Il nous a parlé de la Tour Eiffel, Paris, le pays des droits de l’homme. Cette rencontre nous a beaucoup touché.

Nous avons ensuite déjeuné dans une petite cantine de rue quelques centaines de mètres plus loin, un traditionnel repas Colombien avec un petit potage en entrée puis en plat principal du poulet ou du porc accompagné de riz et haricots rouges et une petite salade verte coupée en lamelles mélangée avec des tout petits morceaux de mangue. Délicieux ! Il est maintenant presque 16h. On fait quelques courses pour les prochains repas. Nous trouvons un magasin de producteurs et nous en profitons pour acheter tous nos produits frais et tous les ingrédients nécessaires pour faire des spaghettis bolognaises, ça faisait longtemps qu’on en rêvait. C’est l’avantage d’avoir sa propre cuisine. A nous les bons petits plats et les jus de fruits mixés au blender.

Nous rentrons vite à l’hôtel, encore assez fatigués par notre nuit écourtée.

Le lendemain après midi, nous nous rendons à l’éco parc Cerro del Santisimo. Un parc situé sur les hauteurs de la ville, auquel on peut accéder par un téléphérique. Ce belvédère est connu pour son immense statue du christ qui veille sur la ville. Arrivés là haut, les enfants sont un peu déçus car l’éco-parc n’en porte que le nom. Beaucoup de béton, pas d’allées où se promener dans la nature mais quelques boutiques pour se restaurer, la grande statue du Christ, une grande fontaine, une scène de spectacle et des gradins… La vue sur la ville est époustouflante et nous prenons le temps d’en profiter car un spectacle est prévu à la tombée de la nuit. Nous sommes samedi soir, et nous avons beaucoup de chance car les spectacles ont lieu uniquement le week-end. Les enfants partent à la recherche de quelques lézards et autres petites bêtes du coin et nous nous installons dans les gradins. On annonce un spectacle de dances Colombiennes dans quelques instants. Les spectateurs ne sont pas très nombreux. La musique s’élève de plus en plus fort. La fontaine qui est juste devant la scène prend des couleurs bleues et roses pour laisser place à la troupe de danseurs Colombiens. Le spectacle peut commencer. Les costumes traditionnels sont hauts en couleurs, et changent selon les dances. Les jeunes femmes portent des robes très amples et longues aux couleurs de la Colombie, les chaussures sont plates, semelles en cordes et tissu comme nos nos espadrilles françaises. Les hommes portent eux aussi la tenue traditionnelle avec chapeau. La dance commence et les sourires montent sur leur visage concentré. On y lit un tel plaisir de danser et une telle énergie qu’on est pris dans le tourbillon. Les dances s’enchaînent et même Aristide du haut de ses deux ans reste hypnotisé. Vient ensuite le temps d’un spectacle son et lumière sur les immenses jets de la fontaine. Entre temps, les gradins se sont couverts de spectateurs, les Colombiens affluent en famille ou entre amis et très apprêtés pour assister à cette représentation liquide. L’ambiance est chaleureuse et bon enfant. Nous passons finalement un très bon moment. Pour rentrer, nous prenons un téléphérique, bien plus rapide et impressionnant que la voiture. Encore une belle journée qui s’achève. Demain, nous partons pour San Gil, capitale des sports extrêmes.

Le voyage en bus prend près de 4 heures. Nous traversons les montagnes arides du canyon de Chicamocha, finis la jungle, la verdure, l’abondance de l’eau, ici les cactus, les plantes grasses et la terre rouge dominent. Nous arrivons à San Gil le dimanche en début d’après-midi et cherchons directement un restaurant pour manger, nous sommes affamés. La ville est très différente des villes Colombiennes de la région du café. Les maisons sont plus grises, moins bien entretenues.On voit de gros rapaces traîner dans les ruelles désertées par le marché pour y glaner quelques restes. Une entrée en matière assez surprenante. Par contre comme ailleurs, la rue est le point des rencontres et on a l’impression que tout le monde vit dehors. On porte chacun nos sacs à dos, pas trop le temps de s’attarder. On cherche un distributeur de billets, mais ils sont tous vides. Nous sommes en fin de week-end et tout le monde y est passé pour y retirer de l’argent. Nous avions oublié ce détail, nous sommes obligés de nous éloigner du centre ville pour trouver enfin un distributeur. Nos sacs à dos étant lourds, Gwen part seul à la recherche de quelques provisions. La personne qui nous loue la maison vient nous chercher en voiture. Nous sommes heureux d’arriver dans notre petit nid pour trois jours. La maison est sur les hauteurs et la vue est très belle. Une petite piscine en plastique trône dans le jardin, Aristide est le premier à en profiter. Dans la cuisine, petite surprise de taille, une colonie de grosses fourmis a élu domicile sous l’évier, dans les casseroles. La cohabitation ne se passe pas au mieux pour elles. Les garçons se chargent de les faire fuir en bougeant leur nid et leurs œufs. Résultat des milliers de fourmis courent dans tous les sens. Un vrai bonheur ! Elles finissent par fuir, pour mon plus grand soulagement, la bataille fut rude.

Nous ne restons dans cette petite maison que trois jours car nous avons repéré un gîte chez l’habitant de l’autre côté de la ville avec un jardin extraordinaire. Nous sommes impatients de le découvrir. D’autant plus que nous avons décidé de nous poser un mois ici afin de passer les fêtes de fin d’année dans ce joli coin de Colombie.

Quand nous arrivons dans notre nouveau lieu de vie, nous sommes accueillis par le propriétaire, un monsieur de 80 ans, Don Jorge. Nos chambres se situent dans un ancien dortoir dans une partie du jardin, deux chambres avec 3 et 4 lits, une salle de bain assez spartiate avec une douche qui est en fait un simple jet d’eau froide. La cuisine est à côté du réfectoire, l’équipement est sommaire, mais nous nous sentons tout de suite à l’aise dans ce domaine entièrement bâti par le propriétaire lui même. La décoration est très chaleureuse, beaucoup de plantes, de récup, de brics et de brocs, mais l’ensemble est très harmonieux. Nous sommes sous le charme.

S’abonner
Notification pour
12 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Top Marie
27 jours il y a

Bonne fêtes les amis !! J’espère que le père Noël a pensé à noter votre nouvelle adresse. Gros bisous

Virginie H
30 jours il y a

Bonnes fêtes de fin d’année à vous six dans votre petit paradis.
Vos écrits sont un réel moment de bonheur, merci pour ces partages.
On vous embrasse.

Fran Cois
30 jours il y a

Tous ces mots, toutes ces ambiances, toutes ces aventures …. C’est superbe. Mais je me pose une question : est-ce que vous commencer à échanger en espagnol ? Continuez à nous partager vos péripéties… on adore…. Passez de belles fêtes de fin d’année …. En tee-shirt 😉🍾

Mara
30 jours il y a

Un bien bel endroit pour passer des fêtes en famille !
Profitez en ! Bon repos !
Bonnes fêtes de fin d’année !!!!

Joëlle Pontieux
1 mois il y a

Coucou ma petite famille voyageuse ! Votre voyage se poursuit en Colombie et je dois dire que grâce à tes récits, je voyage virtuellement ! Quelle chance, toutes ces découvertes au fur et à mes de vos pérégrinations. J’ai beaucoup aimé le spectacle des fontaines, je ne suis pas sûre mais il me semble qu’il est accompagné de la musique des « Quatre saisons  » de Vivaldi !!
Cette rencontre avec ce petit garçon m’a bien émue ! Je pense que les enfants sont conscients du bonheur de voyager ainsi 🌍🌎🌏 à très vite, je pense fort à vous. 😚💟❣

Votre caviste🍻🍷😍
1 mois il y a

Quelle magnifique Aventure😍 déjà 5 mois et on ne s’en lasse pas 😂🥰 la Colombie donne envie 😜 vous êtes radieux (malgré les « péripéties » 😂) et ce bonheur fait du bien à voir ! Vous êtes notre parenthèse enchantée 🙏😍🥰 les spectacles sont magnifiques, ton récit Séverine toujours splendide on voyage avec vous 😁
Merci pour ce partage, prenez soin de vous 🥰et vivement le chapitre noël au soleil 🎄🎁🥰😘😘😘😘😘😘