A propos, Suède

Kalmar, nous voici!

Nous avons fait 86 kilomètres en deux jours, nous étions très motivés pour arriver à Kalmar.
Premièrement, car nous avions quelques accessoires à trouver pour nos vélos: des pédales crantées pour Marius qui « perd régulièrement les pédales », au sens propre bien sûr! (et ses chevilles en sont les témoins), un pneu Schwalbe, un câble long pour accrocher ensemble nos vélos.
Deuxièmement, car d’ici, nous pouvons prendre un train pour Copenhague. Nous avons décidé d’accélérer un peu notre traversée de la Suède, le train nous permet de faire un peu plus de 300 kilomètres en 4 heures. Si nous les faisons en vélo, avec notre rythme actuel, nous mettrions plus de deux semaines. Avec les températures qui baissent et les averses quotidiennes, nous avons très envie de trouver le climat plus clément du Mexique.

Arrivés dans cette grande ville, nous avons eu quelques émotions. Sur le parking d’un super marché, alors qu’Elouan avait posé son vélo dans un parking à vélo à quelques mètres de nous, nous avons surpris un individu un peu louche qui commençait à lui faire les sacoches. Heureusement, rien de trop méchant, il a tout juste eu le temps de prendre une trousse de stylos. Mais on a été surpris par la vitesse à laquelle un vol peut se produire. Il aurait pu aussi nous prendre le vélo, on a eu de la chance! Il faut dire que depuis qu’on est en Suède, on est vraiment très habitués à l’honnêteté, à la confiance et à l’ambiance très sécuritaire qu’il y règne. Il fallait bien nous remettre un peu les points sur les i. Ici, dans une ville un peu plus grande, on doit rester vigilants… Notre vélo, nos sacoches, c’est notre maison, c’est notre vie qu’on transporte avec nous…

Au camping, hier soir, nous avons installé nos deux tentes. Ici, nous disposons d’un espace cuisine et évier pour préparer le repas. Il y a une petite table de pique-nique en bois à l’extérieur pour ceux qui comme nous, sont dans des tentes sans espace abrité. Mais, comme il faisait un peu froid, nous avons décidé de manger debout dans la cuisine. On est un peu loin de la tradition française et ses longs repas assis à table. Mais que c’est bon de manger au chaud!

Aujourd’hui, nous voulions découvrir Kalmar et nous assurer que nos 5 vélos pouvaient bien voyager dans le train jusqu’au Danemark. Nous nous sommes rendus à la gare centrale et nous avons eu la chance de tomber sur une personne très aimable. Si nous arrivons suffisamment tôt demain, nos vélos devraient tous rentrer dans le train. Il n’y a pas de réservation, mais il y a un ticket vélo à acquitter. La journée est assez agréable, mais les averses finissent par avoir raison de notre volonté de faire du tourisme. Après avoir visité le centre ville et le château d’été de la famille royale de Suède nous décidons de rentrer au camping. Nous sommes trempés et frigorifiés au point de réserver une cabine pour cette deuxième nuit. Nous avons besoin de nous poser au sec et de nous réchauffer. Gwen et les garçons remballent les tentes pendant que moi (très chanceuse!), je reste avec Aristide au chaud.

Ce soir, nous avons commencé l’école pour les garçons. Jusqu’à présent, nous les avons laissés s’adapter au voyage. Maintenant, il est temps de rentrer dans les choses sérieuses. Ils sont pour le moment motivés. On a travaillé 1h30. C’est une bonne entrée en matière. Un peu de français, de mathématiques…. On prend tous nos marques. Mine de rien, ils vont devoir être assez autonomes dans leurs apprentissages. Et je pense que c’est une bonne chose pour eux. Pour le travail que nous allons faire, il est essentiel qu’ils en soient les acteurs principaux. Ils savent qu’ils ne vont pas avoir leurs 6 ou 7 heures quotidiennes, comme à l’école ou au collège. Ils vont devoir être très impliqués sur leurs basiques. En dehors des apprentissages académiques, nous essayons aussi d’éveiller leur curiosité sur des calculs, des situations, des occasions d’utiliser l’anglais ou l’espagnol. Cette année, sera forcément enrichissante…

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
10 mois il y a

Vous avez bien avancé, 86 km en 2 jours c’est incroyable ! Pas de chance, il a l’air de beaucoup pleuvoir. Gros bisous 😘 Emma

Ben
10 mois il y a

Hello la troupe, il va falloir poster qq photos de Gwen qui apparemment fond comme neige au soleil.
Prêt pour le changement culturel, il va bientôt falloir se mettre à la Tequila.
Félicitations pour vos somptueuses photos les courageux.
Ça donne envie à Tobias de partir en voyage
Bon continuation les globe-trotters
Benjamin

Gab
10 mois il y a

Coucou, je viens de voir que vous partez lundi pour le Mexique, ça risque d’être dur de lancer la moto à la poursuite de l’avion… Copenhague d’ici, ça fait 12h de route (1000 bornes)-sur le we, c’est juste. Pas grave. Je comprends l’attrait plus rapide pour le soleil… plein de bisous. Et encore merci pour ce partage. Vous êtes géniaux. 😘

Marie-Helene LOPEZ
10 mois il y a

Que d’émotions !!!!
Bravo pour les 86 km en deux jours, je pense qu’effectivement on s’habitue.
Vous devez avoir de sacrés mollets. Bon courage aux garçons pour la reprise scolaire.
Nous vous envoyons mille gros bisous.

Votre caviste😂🍻🍷
10 mois il y a

Encore de belles photos 🙏 vous êtes des champions 💪 Il est logique de prendre le train car avec une limitation à 70 vous ne pouvez pas rouler vite😂😂😂et comme vous trouvez le rythme lent vous le faites sans les mains👏👏😂 Ce voyage sera très enrichissant pour les garçons et avec des parents comme vous pas de doute sur leur apprentissage 😜😘😘😘😘😘😘

Fran Cois
10 mois il y a

TJUV…. c’est moche !

Administrateur
10 mois il y a
Répondre à  Fran Cois

Tu es démasqué, François le Suédois… 🤣
Encore une langue à ton actif…à moins que ce soit un meuble IKEA 🤔