A propos, Colombie

Un Noël en Colombie

Ce Noël particulier, on en a rêvé depuis deux ans! Deux ans qu’on a annoncé à nos familles respectives notre projet de voyage. Ce projet était encore un rêve fou.

Quand nous avons pris la décision de partir, Aristide avait quelques mois, mais nous en rêvions depuis que nous nous sommes rencontrés. Nous nous étions fixés nos quarante ans. L’arrivée de notre quatrième a bouleversé notre projet. Difficile d’attendre qu’il soit grand car Elouan ayant déjà 12 ans, nous ne voulions pas qu’il se sente coupé de ses copains à un âge où on en a tellement besoin. Partir en famille, signifiait donc, partir dès que possible.

Notre projet a beaucoup évolué. Au tout début, nous avions choisi un voyage en camping car à travers les Amériques, de l’Alaska à Ushuaia. Le camping car nous semblait être le meilleur outil pour un long voyage en famille. Un petit nid sur roulettes qui nous permettait de ne pas avoir à payer d’hotel, ou de restaurants. Ce mode de transport est idéal pour une grande famille comme la notre, on s’arrête quand on trouve un lieu sympa. Les contraintes sont celles de la route, pas trop compliquées, en tout cas, en Amérique du Nord. Nous avions l’impression que nous avions besoin de garder un cocon, un lieu de repli après nos découvertes du jour. Mais, le covid a bouleversé nos plans et les problèmes de fermetures de frontières terrestres en Amérique du Nord et du Sud nous ont amenés à modifier notre projet.

Notre camping-car…

Adieu camping-car, bonjour les vélos. Voyager à vélo, c’est du slow-travel. On savait qu’on verrait beaucoup moins de pays, surtout avec quatre enfants, mais on avait très envie de découvrir les pays visités dans le plus petit détail et ce mode transport facilite grandement les échanges avec la population. Le vélo, quand les frontières terrestres sont fermées, on l’emballe, on le met dans l’avion et on change de pays. Facile en théorie! On en a parlé à nos familles. L’accueil a été mitigé. Beaucoup de peurs pour nos parents et nos frères et sœurs. Mais, nous ne nous sommes pas lancés sans les conseils et l’expérience de nombreux cyclistes voyageurs. Nous savions qu’il nous faudrait du temps pour que les enfants puissent s’adapter. Marius, 8 ans a refusé catégoriquement de monter sur un tandem. Il voulait son propre vélo comme ses frères. La Suède et sa culture du vélo a été vraiment le pays idéal pour débuter notre périple.

Nostalgie… pour quelques mois encore 😉

Le Mexique a été une découverte extraordinaire, nous avons croisé tellement de personnes bienveillantes, d’animaux de toutes tailles et de paysages sublimes que nous étions heureux de ce choix du voyage à vélo. Mais la logistique pour une si grande famille a fini par prendre trop de place. Nous parents, n’avions plus le temps de nous poser pour profiter. Nous nous sommes projetés dans la traversée à six de la Cordillère des Andes à vélo et nous avons senti nos limites. Cela demandait une condition physique, une organisation sans faille et surtout une dose d’inconnu qui nous a fait peur. Renoncer à la suite de notre voyage n’était pas envisageable, nous adorons ces peuples des Amériques, cette culture si différente de notre Europe natale. Finalement, la solution de laisser nos vélos à Bogota pour continuer en bus nous correspond totalement. Nous nous sommes tout de même promis, que nous terminerons notre grand voyage à vélo, que ce soit à partir de quelque part en France ou en Espagne!

Revenons en à Noël. A San Gil, dans notre petit gîte si cosy, nous avons prévu de partager cette fête avec notre hôte M. Jorge. Sa femme étant en vacances chez leur fille aux Etats Unis, il se retrouve un peu seul. Nous avons bien l’intention de lui préparer un petit repas sympa, mais nous abandonnons très vite l’idée d’un réveillon tel que nous le cuisinons en France. Pas de dinde, pas de marrons, pas de crustacés, pas d’escargots, et le vin… n’en parlons pas ! Qu’allons nous pouvoir cuisiner? Et bien, les enfants en rêvant depuis plusieurs mois, nous décidons de faire simple. Des lasagnes à la bolognaise. Pas vraiment un repas de réveillon, pas vraiment français non plus, mais ma maman m’ayant appris à les cuisiner, je suis sure que nous allons nous régaler. Nous avons repéré un supermarché Metro qui vend des pates à lasagnes. Nous prévoyons quelques petits toasts pour l’apéritif, des gâteaux de noël maison à l’orange et au gingembre. Tout le monde s’active! Et en dessert, un gâteau au chocolat préparé par la meilleure pâtissière de San Gil, qui fabrique aussi des bières artisanales, alors, on ne peut pas passer à côté!

Côté cadeaux, on a quelques contraintes. Il faut qu’ils ne prennent pas trop de place dans les sacs à dos, alors la liste au père Noel était très réduite cette année et tant mieux. Le voyage nous confirme que les enfants n’ont pas besoin de kilos de cadeaux. Le plaisir est de déballer et non d’engranger.

Elouan passe deux journées à fabriquer un cadeau pour Monsieur Jorge. Léopold et Marius sont chargés de la décoration de notre terrasse extérieure. On n’a pas de boules de Noël, ni de guirlandes, qu’à cela ne tienne, on ramasse une grande branche qu’on décore comme un sapin. On met quelques bougies, on est presque prêt.

On se sent en fête, même si on est en bermuda. Une autre famille arrive au gîte. On fait connaissance, on discute, ils sont une trentaine à s’être rassemblés pour fêter la Navidad en famille. Ils acceptent de nous prêter leur four, car nous n’en avons pas dans notre petite cuisine. En ce qui les concerne, pour s’offrir les cadeaux, tous les membres de la famille participent à des jeux, l’ambiance est très gaie. Marius et Léopold jouent avec eux, aux échecs, à un genre de jeu de petits chevaux. Léopold et Marius en échange, apprennent aux enfants de la famille comment attraper des lézards et des geckos et leur créer un joli terrarium avec des objets du jardin. Ils s’entendent bien, apprennent quelques mots en espagnol et français. Voilà encore de beaux souvenirs qui se créent.

Notre réveillon se passe simplement, Aristide étant fatigué, il part se coucher avec la promesse que le père Noel sera passé pendant la nuit. Monsieur Jorge est très ému quand il reçoit le cadeau d’Elouan. Il ne s’y attendait pas, il verse même sa petite larme. Il nous parle de son sentiment d’isolement malgré ses six enfants. Il nous dit que comme la maman des 4 premiers enfants est décédée, ses enfants se sont éloignés. Il se sent triste de ne pas partager ce moment avec eux, mais très heureux de le partager avec nous. Nous partageons le repas, une petite biere et un verre de vin rouge.

Elouan, Léopold et Marius ouvrent chacun un cadeau, impatients de se soumettre à ce rituel familier. Pour Elouan, ce sera un bon d’achat de 5 livres sur la liseuse, pour Léopold un collier dent de Jaguar, pour Marius, un doudou Stitch… Le lendemain matin, Aristide découvre ses cadeaux sous le sapin, l’année dernière, il était encore trop petit pour en garder un souvenir exact. Alors, on l’accompagne, on lui explique, et on se régale des étincelles qui brillent dans ses yeux. Le père noël lui a amené des jouets pat patrouille, son dessin animé préféré! Trop fort père Noël!

Le 25 décembre, la famille colombienne vient nous amener un plateau avec leur repas de fête pour que nous goûtions à leurs traditions culinaires. Nous sommes très émus par ce cadeau inattendu. Au menu, ce sera donc de la viande grillée au barbecue, du porc, des tripes, du chorizo, accompagné de pommes de terre, d’un pain de maïs qu’on appelle arepa, de sauce guacamole et d’une délicieuse vinaigrette pour accompagner le tout. Ils nous partagent également leur dessert. Une sorte de flan au lait et à la farine de maïs. Un vrai délice. Ce repas est le plus beau cadeau de Noel qu’on pouvait espérer. Notre rencontre avec cette belle famille est un souvenir fort.

Bien sûr notre journée se ponctue de nos nombreux messages et vidéos avec notre famille et nos amis. La technologie et internet nous permettent d’anéantir les kilomètres et de partager ce noël très particulier avec ceux qu’on aime. Bientôt la nouvelle année, et notre voyage qui va repartir sur les chapeaux de roues… On savoure le temps qui nous reste à vivre sur ces terres de Santander, nous avons encore quelques belles découvertes à faire.

S’abonner
Notification pour

17 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DUSSUTOUR
10 mois il y a

Olala vous me faites verser ma petite larme… Vos récits sont très émouvants et plein d’humanité c’est très beau merci pour ce partage. Très belle année à vous 6 et bonne continuation

Ims
10 mois il y a

Meilleurs vœux à vous 6 pour cette année 2022 ! 
Une année qui restera inoubliable pour vous tous et qui marquera certainement un tournant pour vos futurs projets. Profitez bien de cette belle aventure en famille, pleine de richesse et de nouvelles expériences. Quelle chance de vivre cette incroyable liberté ! et merci de prendre le temps de partager ces beaux moments et magnifiques paysages !
A bientôt en pays fronsadais. 
Vos voisins : Isaure, Guillaume et Manon.

Administrateur
10 mois il y a
Répondre à  Ims

Tous nos vœux également pour cette année 2022 !
Nous sommes à mi parcours de ce voyage extraordinaire et profitons d’un lien inouï avec la nature aux Galapagos ! Article à suivre 😁
À bientôt
Aristide, Marius, Léopold, Elouan, Séverine et Gwendal

Chudziak
10 mois il y a

Très belle année 2022 à tous les 6. Ici aussi Pat patrouille à fond pour Mila 😉😃 de gros bisous 😘

Alix
11 mois il y a

Bonne année à vous tous.

Administrateur
11 mois il y a
Répondre à  Alix

Merci Alix, une bonne année à toi et tes proches aussi !

Matthieu
11 mois il y a

Bonne année à vous tous.
Ici sortie à vélo sous la pluie ☔ ce matin…
Profitez bien

Administrateur
11 mois il y a
Répondre à  Matthieu

Merci Matthieu ! Bonne année à toi également. On poursuit vers le Sud avec retour en mai probablement avec nos vélos 😁

Mara
11 mois il y a

Bonne et heureuse année à vous 6 !!!!
Le Père Noël est partout et il ne vous a donc pas oublié !!!! Les chanceux !!!
Nous vous enverrons un message de l’école à la rentrée en attendant de vous lire…
A très bientôt,
Continuez à profiter et nous faire rêver !
Cordialement,
Fabian

Mara
11 mois il y a
Répondre à  Mara

Oubliés… pardon 🙁

Administrateur
11 mois il y a
Répondre à  Mara

Bonne et heureuse année Fabian ainsi qu’à vos proches, la classe et toute l’équipe !
À bientôt pour la suite !!

Muriel Regaldo
11 mois il y a

Bonne et heureuse année à vous 6 !!! De belles rencontres et découvertes en perspective et continuez à vivre vos rêves !!

Administrateur
11 mois il y a
Répondre à  Muriel Regaldo

Merci Muriel !
Belle année 2022 à vous 2 et vos proches également !
On poursuit vers le Sud !!

Fran Cois
11 mois il y a

Quelle fête. La nouvelle année s’annonce. On ne peut vous souhaiter que du bonheur dans votre périple. On ne vous oublie pas. Une bisette à chacun d’entre vous et merci pour le
plaisir que vous distribuez autour de vous. On vous embrasse les Zamiiiss.

Dernière modification le 11 mois il y a par Fran Cois
Marie-Helene LOPEZ
11 mois il y a

Mille gros bisous à vous six.
Quel beau Noël avec de vrais valeurs que nous avons tendance à oublier.
A l’heure où je vous écrit, nous sommes en 2022.
Bonne et heureuse année , qu’elle vous apporte bonheur, et toujours autant de complicité au sein de votre famille.
🎊🎊🎊🥰🥰🥰🍾🍾🍾🎶🎶🎶🎶

Joëlle Pontieux
11 mois il y a

Je pense que vous garderez un souvenir très fort se ce Noël très particulier au fin fond de la Colombie, et cette amitié partagée avec ce M. Jorge ! Des souvenirs pleins la tête ! Et ce 31 décembre ! Vous allez le fêter je pense ! En pensées avec vous, pleins de gros baisers😘😘